Loft 109 Backpackers

Loft 109 Backpackers

Dans notre conquête du sud, nous avons fait escale à Tauranga. La ville est assez sympa mais rappelle assez vite les villes balnéaires de France.


Nous en avons fait un rapide tour, sommes passés par la case cinéma et avons dormit au Loft 109 backpackers.


Ce backpackers est le plus citadin de tous ceux que nous avons visité. La porte était même cachée entre deux boutiques. Heureusement pour nous, étant le week-end, nous avons pu garer notre voiture gratuitement.


Le backpackers n’est pas très grand et plutôt cosy. Chaque chambre a un balcon, ce qui est assez sympa… quand il ne pleut pas.




Ce qui amusant c’est que nous été accueillit par une jeune fille qui connaissait moins le fonctionnement des backpackers que nous. Elle voulait nous faire payer 134$ notre nuit… juste le double du prix normal. Heureusement tout s’est bien finit, un petit coup de fil au patron et tout est rentré dans l’ordre.


Je me demande combien de personnes se sont fait avoir avant nous ?


Les propriétaires, un petit couple à la retraite, étaient très sympas. Malheureusement  Tauranga n’étant qu’une escale rapide pour nous, nous n’avons pas eu le temps de bien faire connaissance avec eux.



Ce que nous avons aimé : l’emplacement du lieu qui nous a permit de nous faire une soirée en ville.

Ce que nous n’avons pas aimé : le bunks bed, un genre de lit superposé avec un lit double en bas et un lit simple en haut.


Tauranga, c’est là :


Dans notre conquête du sud, nous avons fait escale à Tauranga. La ville est assez sympa mais rappelle assez vite les villes balnéaires de France.

Nous en avons fait un rapide tour, sommes passés par la case cinéma et avons dormit au Loft 109 backpackers.

Ce backpackers est le plus citadin de tous ceux que nous avons visité. La porte était même cachée entre deux boutiques. Heureusement pour nous, étant le week-end, nous avons pu garer notre voiture gratuitement.

Le backpackers n’est pas très grand et plutôt cosy. Chaque chambre a un balcon, ce qui est assez sympa… quand il ne pleut pas.

Ce qui amusant c’est que nous été accueillit par une jeune fille qui connaissait moins le fonctionnement des backpackers que nous. Elle voulait nous faire payer 134$ notre nuit… juste le double du prix normal. Heureusement tout s’est bien finit, un petit coup de fil au patron et tout est rentré dans l’ordre.

Je me demande combien de personnes se sont fait avoir avant nous ?

Les propriétaires, un petit couple à la retraite, étaient très sympas. Malheureusement Tauranga n’étant qu’une escale rapide pour nous, nous n’avons pas eu le temps de bien faire connaissance avec eux.

Ce que nous avons aimé : l’emplacement du lieu qui nous a permit de nous faire une soirée en ville.

Ce que nous n’avons pas aimé : le bunks bed, un genre de lit superposé avec un lit double en bas et un lit simple en haut.