glow worms caves

glow worms caves

Après une traversée en catamaran du lac, nous avons débarqué au bord des grottes. Nous avons eu de la chance, il faisait très beau et nous avons pu rester à l’extérieur du bateau pour en profiter.


Arrivés aux grottes les visiteurs sont séparés en plusieurs groupes et la visite guidée peut commencer.


Après une partie à pied à se baisser (même moi !), nous avons fait un petit tour dans un bateau, dans le noir et le silence le plus complet.


Le guide faisant avancer le bateau à l’aveugle à l’aide de grosses cordes accrochées aux parois de la grotte.


Là un spectacle époustouflant nous attendait. Des milliers de petites lumières bleues au dessus de nos têtes ! C’était magnifique.


Ensuite pour réunir tous les groupes, rendez-vous dans une petite salle avec café et thé offert. Tout ceci suivit d’un exposé  sur ces vers luisants.


Et là c’est la claque : ces vers sont une espèce unique au monde, long comme des vers de terre, une partie de leurs derrières ne brillent que pour attirer les insectes. Ils tissent des fils empoisonnés qu’ils font prendre autour d’eux appelés des lignes de pêche. Les insectes sont attirés par la petite lumière, s’approchent et hop… emprisonnés et paralysés par les fils. Miam miam pour les vers luisants.

sexy beast

sexy beast


Ces vers luisants sont en fait des cocons d’insectes ressemblant à des moustiques. Ils restent à l’état de cocons pendant 9 mois, puis à l’état d’insectes leurs seuls objectifs est de pondre des œufs. Cet état final ne dure que quelques heures !!! Ensuite ils meurent, n’étant pas capable de se nourrir.


Le guide de son sourire sarcastique nous a donc fait remarquer que si nous avions sentit des gouttes d’eau tombées sur nos têtes dans la grotte… cela pouvait aussi être des cadavres d’insectes ! Berk !


Nous avons attendu le bateau en faisant une petite ballade balisée pour découvrir la flore locale.



Ce que nous avons aimé : l’organisation du tour, les vers trop choupinous quand ils brillent et la traversée du lac.

Ce que nous n’avons pas aimé : les touristes mal élevés qui ne se taisent pas malgré les consignes, la petite bosse sur le front de Jérémie après être sortis de la grotte.


Pour venir voir ces charmantes petites bébètes c’est à peu près là (voir avec Real Journeys au port) !