<p>Hobbiton</p>

Hobbiton

Au fin fond de l’île du nord, caché dans une vallée verdoyante à l’abri des regards indiscrets, se trouve le seul lieu où l’on peut encore admirer un décor du Seigneur de Anneaux tel qu’il a été filmé (ou presque…) à savoir Hobbiton, le village des hobbits.



Nous nous sommes donc enfoncés dans l’arrière pays, piaffant d’impatience à l’idée de d’admirer cette merveille.



Arrivés à Matamata, la ville la plus proche, on est tout de suite mis dans l’ambiance, un panneau « Welcome to Hobbiton » trônant au milieu de la rue principale accompagné d’une statue de Gollum réalisée par un artiste local vous accueillent.



Il nous faudra encore faire quelques dizaines de minutes de route pour nous enfoncer plus profondément dans la campagne et arriver sur les lieux proprement dits.

La route elle aussi nous met petit à petit dans l’ambiance, des collines verdoyantes nous entourent à perte de vue, le paysage semble avoir été façonné par la plume de Tolkien.



Puis nous arrivons à destination : la ferme des Alexander. Cette famille d’éleveurs de moutons ne se doutait en rien du raz de marée qui allait leur tomber sur la tête lorsque Peter Jackson et son équipe ont sonné à leur porte un beau matin après avoir survolé leur propriété.

Mr Alexander ne connaissait d’ailleurs pas l’œuvre de Tolkien, il demanda donc à Peter de lui résumer l’histoire qu’il trouva « a little bit silly ».

Ils trouvèrent malgré tout  un terrain d’entente mais de « petits » aménagements durent être fait pour que les gros semi-remorques de New Line Cinema puissent acheminer tout le matériel jusqu’au cœur de la propriété de Mr Alexander…

L’armée Néo-Zélandaise fut donc mise à contribution pour créer une route en plein milieu de la cambrousse !



Après avoir laissé notre chère Robertha au parking à l’entrée de la ferme, ce fut cette route précisément que nous avons parcourus à bord d’un minibus de Hobbiton tours prénommé Gandalf. Cette petite société organise des tours guidés.

Elle appartient à la famille Alexander qui a dû se battre bec et ongle contre New Line pour obtenir le droit d’exploiter le décor restant à des fins touristique.

En effet ce cher Mr Alexander aurait été bien bête de ne pas exploiter le filon de cette histoire si « silly » qu’elle ameute chaque année des cars entiers de fans avides d’en avoir plein les yeux…



Finalement il n’a obtenu qu’à moitié gain de cause, puisqu’il a désormais le droit de maintenir en état le décor mais n’a pas le droit de l’améliorer ni de lui redonner sa splendeur.

Nous sommes dons arrivés devant des Hobbit Holes sans fleurs aux fenêtres, sans couleurs et autres accessoires. Mais le spectacle était tout de même au rendez-vous.

D’autant plus que nous avons pu entre-apercevoir les prémices du tournage du Hobbit qui sera bientôt tourné ici.

Quelques infos à ce sujet d’ailleurs, le film sera réalisé par Guillermo Del Toro (Hellboy, Le Labyrinthe de Pan), produit et scénarisé par Peter Jackson (évidement) mais le vrai scoop que nous découvrons est qu’il s’agira en fait de 2 films.

L’un sera l’adaptation du livre « The Hobbit » de Tolkien et l’autre sera l’histoire manquante entre « The Hobbit » et le premier volet du Seigneur de Anneaux… Jackson va donc écrire lui-même une partie de la légende de Tolkien ! Attention aux fans Peter, ça risque de saigner.



Bref, nous avons relativement apprécié ce tour. Au final c’est un passage obligé pour tout bon fan qui se doit mais le côté pompe à fric de l’affaire et la manque d’enthousiasme de notre guide nous a vraiment laissés sur notre faim.



The end


Matamata, c’est ici :