des meubles en kauris, pauvres kauris...

des meubles en kauris, pauvres kauris...

Etant dans la région où la plus forte exploitation de Kauris a eu lieu et d’où partaient les exports, il existe bien sur un musée sur les kauris, que nous avons décidé de visiter.


Il ne s’agit pas tant d’un musée sur les Kauris que sur la colonisation et la période florissante d’exploitation de ses gigantesques arbres.


Au fil de la visite on peut tout d’abord découvrir l’histoire de la période d’exploitation des kauris, différents meubles et objets faits avec ce bois et une collection de bijoux en résine impressionnantes.


Ensuite on évolue dans des salles reconstituant cette époque tant dans la vie quotidienne que dans le travail avec des machines impressionnantes. Il y a même une collection de tronçonneuses !


Le musée est impressionnant, chargé d’histoire et d’objets du passé. Cependant nous n’avons pu cesser de nous sentir mal à l’aise.


En effet on peut voir cette période comme florissante pour les colons mais aussi comme destructrice. Près de 96% des kauris ont été détruits. Lorsque l’on regarde une carte de la Nouvelle Zélande, on s’aperçoit que ses habitants n’ont pas toujours été aussi protecteurs envers elle qu’on ne le croit.


Autrefois la forêt dominait largement le territoire, aujourd’hui il faut des réserves et des parcs pour la protéger.


Bref ce fut une visite très intéressante mais chargée d’émotions et de petites boules au ventre.



Ce que nous avons aimé : voir encore et toujours la magnificence des kauris.

Ce que nous n’avons pas aimé : avoir le sentiment que la région est fière de cette période de destruction.



Le musée est à Matakohe, par ici: